Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
 

De la League des Champions à la zone rouge : La descente aux Enfers de l’AS Togo Port

Ce billet à été lu 30 fois

As Togo Port

L’AS Togo va mal. Quelques mois après l’élimination avec les honneurs en League des champions, les Dockers occupent la dernière place du classement en championnat avec trois points au compteur après 5 journées.

Dimanche dernier, Sara FC a battu l’As Togo Port (1-0). Une victoire qui permet à Sara FC de prendre la première place du classement et enfonce l’AS Togo Port. Après 5 journées de championnat national de football, l’AS Togo Port est classée dernière du championnat. L’équipe dirigée par Ayi Ekuévi, enchaine les contreperformances. Conclusion, une seule victoire sur les 5 derniers matchs et la dernière place du classement. En fait, avant le début de cette saison certains signes annonçaient déjà cette situation.

Les signes avant-coureurs

En septembre dernier, a seulement quelques jours du début du championnat, lors d’une assemblée a été élu la nouvelle équipe dirigeante du club. Le nouveau bureau dirigé par Nene Wili a pour mission principale de continuer par faire progresser le club en se basant sur les derniers résultats. Mais dès l’entrée en fonction du nouveau bureau, les rumeurs ont annoncé que le staff technique de Ayi Ekuévi va être remercié. Malgré le maintien en place de l’encadrement technique, la rumeur continue de plus belle. Elle n’est ni infirmée ni confirmée par les nouveaux patrons de l’AS Togo Port. Ce qui ne semble pas rassurer Ayi Ekuévi et ses collaborateurs qui ont pourtant eu des résultats probants.
En effet, il y a deux ans, l’AS Togo Port a été sacré champion du Togo. A l’époque, les portuaires marchaient sur l’eau et soumettaient presque tous leurs adversaires aux supplices avec un système de jeu bien huilé. Ceci a sans aucun doute compté lors de la campagne continentale des portuaires. Alors champion en titre, cette équipe va réussir à rentrer dans la phase de poules de la League des Champions, une première depuis plus d’un quart de siècle pour le football togolais. Au terme de cette campagne, le bilan affiche une victoire, un nul et quatre défaites. Donc, une élimination prématurée. Toutefois, logée dans un groupe composé de deux anciens vainqueurs de la compétition à savoir le Widad et Mamalodi Sundowns, l’AS Togo Port a vendu chèrement sa peau et plusieurs joueurs se sont fait remarquer.
C’est ainsi que l’AS Togo Port va perdre plusieurs de ces joueurs cadres. A commencer par deux des trois défenseurs centraux. Le jeune et prometteur Ouro Sama-Hakim a rejoint Lille (Ligue 1 en France) et Issifou Bourahana a signé récemment à Saint George en Ethiopie. Au milieu de terrain, les portuaires ont perdu Kloukpo Kokou et Novon Efoé (Dyto) et Hudu Yakubu (Horoya, Guinée). En attaque, l’AS Togo Port n’a pas réussir à conserver l’international togolais Sewonou Koidjo. Tous ces départs ont énormément fragilisé cette équipe.
Tout compte fait, une ambiance morose s’est installée au sein de l’effectif déjà considérablement diminué. Conséquence, l’AS Togo Port campe dans la zone rouge du classement avec 4 défaites en 5 journées. Après, la League des Chamions, c’est la décente aux Enfers pour l’AS Togo Port. Les prochains jours seront décisifs pour remettre les têtes à l’endroit.