Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
 

Mondiaux de Bakou/ Finale -63 Kg : Clarisse Agbegnenou n’a laissé aucune chance à la japonaise

Ce billet à été lu 4 fois

Clarisse Agbegnenou

Clarisse Agbegnenou, la judokate française d’origine togolaise (-63 Kg) a remporté vendredi dernier son 3ème titre de championne du monde à Bakou (Azerbaïdjan) où se déroulent les championnats du monde de la discipline.

Opposée à la Japonaise Miku Tashiro, la jeune femme de 25 ans a dû attendre le golden score pour dominer le combat sur ippon. Agbegnenou conserve sa couronne après sa victoire en 2017. Egalement sacrée en 2014, c’est la troisième fois de sa carrière que la judokate décroche la plus belle des médailles dans cette catégorie. Au panthéon du judo français, Agbegnenou égale désormais  Brigitte Deydier (1982, 1984 et 1986 en -66 kg), Lucie Décosse (2005 en -63 kg, 2010 et 2011 en -70 kg) et Gévrise Emane (2007 en -70 kg, 2011 et  2015 en -63 kg).

Désormais,  la vice-championne olympique en titre et en finale mondiale pour la cinquième fois consécutive, s’affirme comme la prétendante N.1 à l’or olympique à deux ans des JO-2020 à Tokyo.

Attachment