Claude Le Roy : « On travaille pour l’avenir tout en préservant le présent »

Ce billet à été lu 7 fois

Le sélectionneur national a tenu une conférence de presse avant d’entamer le regroupement de l’équipe nationale en France dans le cadre des prochaines journées Fifa. Au cours de cette rencontre avec les professionnels des média, Claude Le Roy, accompagné de ses adjoints a abordé d’autres sujets notamment le projet « Graines du Togo» et le tournoi de Toulon.

Les 21 et 24 mars prochains, les Eperviers affronteront respectivement Madagascar au stade St Leu-la forêt et la Côte d’Ivoire  au stade Pierre Brisson de Beauvais en France. Ces deux matchs vont constituer de test pour l’équipe nationale avant le début de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2019. Outre, cet objectif, ces deux matchs amicaux sera l’occasion pour le sélectionneur national de peaufiner son système défensif et renforcer le système tactique. « Il s’agit de permettre aux jeunes nouvellement venus dans le nid des Eperviers de se frotter au haut niveau et d’acquérir de l’expérience pour les échéances futures. Certains joueurs reviennent de blessures mais ils sont contents tellement de retrouver l’équipe nationale. C’est ce qui fait chaud au coeur. Bien évidemment on va essayer de bien jouer », a confié Claude Le Roy.

Concernant les adversaires du Togo pendant ce stage, le « Sorcier blanc » s’attend à des bons matchs. «  On va jouer contre de bonnes équipe. Madagascar vient de battre l’Ouganda chez lui, ce qui n’a pas rien. Quand on voit les performances de l’Ouganda ». Pour les Eperviers, ces matchs se présentent sous forme d’une répétition générale avant d’affronter les Ecureuils du Bénin. « Il s’agit de préparer  et de penser au match contre le Bénin. On sait que ce match sera déterminant. On sait que probablement, il nous faudra quatre victoires  pour nous qualifier comme meilleur second. On a déjà raté une chance de prendre un point face à l’Algérie. Il ne nous reste plus beaucoup de joker à gâcher dans les cinq matchs restants », a expliqué le patron de l’équipe nationale. Au cours du regroupement à en croire le sélectionneur, un accent sera mis non seulement sur la défense mais aussi sur quelques repères tactiques.

Toutefois, il y a un point noir dans la liste dévoilée par l’entraineur la semaine dernière. En effet, Issifou Bourahana ne fera pas le déplacement de la France. Le défenseur de l’As Togo Port souffre d’une fissure à un orteil gauche. Son indisponibilité a été confirmée par le médecin de la sélection Dr Kouvahey.

Claude Le Roy s’est exprimé aussi sur le tournoi de Toulon. Une compétition consacrée aux jeunes joueurs à laquelle le Togo participera en Juin prochain.  « On a essayé de relancer le football au niveau des jeunes. Il y a un manque dans ce domaine. Nous sommes en train de mettre quelque chose en place pour les 10 et 15 ans à venir. L’objectif suprême aujourd’hui pour le Togo est de ne pas rater la coupe du monde 2022 où l’Afrique aura au moins 9 représentants.

Attachment