Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
 

Concours « Graine du Togo »/Phase préfectorale : Un premier succès

Concours « Graine du Togo »/Phase préfectorale : Un premier succès

Ce billet à été lu 24 fois

Officiellement lancé en milieu de semaine, le concours « Graine du Togo » initié par le sélectionneur national a commencé par la phase préfectorale sur l’ensemble du territoire national le samedi 20 Janvier 2017. De toute vraisemblance, c’est un premier succès enregistré par ce projet très ambitieux.

Ils sont des milliers de jeunes joueurs et joueuses à prendre d’assaut les sites retenus pour le concours « Graine du Togo 2018 ». Dans la préfecture du Golfe, quatre enceintes sportives ont été réquisitionnées à cet effet. Au Complexe « Olympe Africa » de Kégué, jeunes joueurs et joueuses ont répondu présent. L’effectif était tellement pléthorique que le sélectionneur national pense à une section de rattrapage. « Les jeunes arrivent de plus en plus. Je pense même qu’il faudra une section de rattrapage pour ce qui ne sont pas informés ou ceux qui viendront en retard. Je suis presque sûr qu’il y a des gamins de talent qui arriveraient en retard », a confié Claude Le Roy, avant d’ajouter « on sait qu’à l’arriver cela va déboucher sur des gamins de grands talents. Mon ambition est de former des joueurs pour le Togo ».

Egalement présent pour suivre de près ce concours, le Col Guy Akpovy, président de la Fédération togolaise de football (Ftf), s’est montré satisfait. « Le plus grand bénéficiaire de ce projet, c’est la Ftf. C’est un début et c’est le plus important. A la fin de ce projet, nous allons constituer une base de donnée dans laquelle, les enfants vont se retrouver et comme cela nous pourrons les suivre », a affirmé le Col Guy Akpovy.

Sur le terrain, les jeunes joueurs ont été soumis à plusieurs testes dont l’agilité balle au pied, des jongleries, la vitesse, l’endurance, la frappe et la tactique. A l’issu de cette phase, les jeunes qui seront retenus par l’encadrement composé sur chaque d’une quinzaine de personnes pourront décrocher le sésame pour la phase régionale. Au terme de ce concours, du côté des garçons comme des filles, il y aura un gagnant.

Et pour encourager ses jeunes frères, l’ancien international togolais Agassa Kossi accompagne également le comité d’organisation. « C’est un bon projet. Nous n’avons pas eu la chance de participer à ce genre de concours. C’est une bonne initiative pour le football togolais. On ne peut encourager les jeunes et leurs de travailler et de s’appliquer pendant les tests », a déclaré l’ancien gardien des Eperviers.

Le concours se poursuit jusqu’au 20 Avril prochain, jour de la finale.

Attachment