Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
 

Concours « Graine du Togo 2018 » : Le Roy relance la machine de détection des jeunes

Ce billet à été lu 34 fois

La Table d’honneur lors du lancement officiel du concours

Le lancement officiel du concours « Graines du Togo 2018 » a été effectué le mercredi 17 janvier 2017 par le ministre des Sports, Guy Madjé Lorenzo en présence du président de la Fédération togolaise de football (Ftf) et du sélectionneur national Claude Le Roy, initiateur du projet. Ce concours d’envergure nationale a pour objectif de déceler les jeunes joueurs et  joueuses de football capables d’évoluer au haut niveau en les soumettant à une bactérie de tests.

En décembre dernier, un détachement de l’encadrement technique des Eperviers a parcouru les 5 régions du Togo pour former les encadreurs du concours « Graines du Togo 2018 ». Au Total, ils sont quarante-et-huit (48) outillées pour diriger ce concours dans les préfectures et sous-préfectures du Togo. Ainsi après cette phase, place aux choses sérieuses. Les 20 et 27 janvier et le 10 février prochains, il y  aura la phase préfectorale qui sera suivie le 24 février et les 03 et 10 mars de la phase régionale.

Ce concours réservé exclusivement aux jeunes garçons (, 12, 13, 14 ou 15 ans) et filles (15, 16, 17, ou 18),  permettra aux initiateurs du projet d’établir une liste des jeunes les  plus aptes potentiellement à la pratique du football de haut niveau sur l’ensemble du territoire national.

Durant le concours, les candidats seront soumis à des exercices physiques, techniques et tactiques.

C’est également une aubaine pour le Togo de relancer les compétitions dans cette catégorie d’âge qui n’ont plus lieu dans le pays depuis un moment. D’ailleurs le sélectionneur national a souligné ce manquement lors de la cérémonie de lancement. « Il n’y a pas de championnat dans les catégories de jeunes. Et la seule façon de vivifier cela est de lancer un tel concours qui regroupe tous les jeunes du Togo de Cinkassé à Lomé », a expliqué Claude Le Roy. Pour lui, il s’agit aussi de rendre service à tous les jeunes joueurs et joueuses qui ont beaucoup de talent dans la pratique du football au Togo.

Le président de la Ftf, le Colonel Guy Akpovy ne s’est pas trompé en déclarant que « ce projet très ambitieux permettra de révéler des talents pour le développement du football togolais ». C’est d’ailleurs pourquoi, il a tenu a remercié le sélectionneur national pour avoir pensé ce projet en faveur des jeunes footballeurs, une catégorie délaissée mais que le nouveau Comex compte relancer. Et les résultats ne manqueront pas. « Partout où cette expérience a été tentée nous avons vu les résultats », a précisé le ministre des Sports.

En effet, « le sorcier blanc » a déjà initié ce projet dans les pays où il a été nommé sélectionneur. Ce qui a permis à ces pays de constituer une solide base pour préparer de nouvelles générations de joueurs qui ont porté haut les couleurs de ces pays.

Il faut noter que ce projet bénéficie d’un accompagnement de certaines sociétés notamment de la brasserie BB Lomé à travers son produit Youki. Pour le Directeur Général de cette société, Thierry Féraud « c’est un honneur pour la BB d’être le sponsor officiel d’un événement aussi important pour le développement du football au Togo ». En plus, grâce à ce projet la BB entend encore une fois remplir sa responsabilité sociale envers les adolescents.

Le second sponsor Togocel avec son produit TMoney, accompagne également ce projet. Son Directeur commercial Jean Ago-Baza, a d’ailleurs exprimé sa foi en la réussite de ce projet.

Le concours démarre ce samedi 20 janvier à Lomé (Terrain Agaza, Agoè-Zongo, Terrain Baguida, Terrain Olympiade Kégué, Terrain Bè-Kpota) et dans les villes de la région maritime (Aného, Vogan, Afangna, Tabligbo, Kévé, Tsévié) La phase finale du concours est prévue pour le 22 avril.

Attachment