2ème journée D1/ Grand format : Gomido contraint Dyto au nul

2ème journée D1/ Grand format : Gomido contraint Dyto au nul

Ce billet à été lu 5 fois

Phase de jeu entre Dyto et Gomido

Ce dimanche à Lomé, le Stade de Kégué accueillait Dyto et Gomido pour la deuxième journée du championnat national de football de première division. Au terme d’un match terne, les deux équipes se sont séparées sur un score nul et vierge.

C’est l’une des grandes affiches du week-end en D1. En effet, après sa victoire lors de la première journée à  Dapaong contre Foadan (0-1), Dyto avait pour devoir de confirmer contre Gomido qui a perdu son premier match à Tchamba face à Koroki (1-0).

Le match démarre sur un rythme effréné avec les deux équipes qui cherchent la possession de balle sans y parvenir. Malgré les tentatives, les attaquants des deux clubs ont du mal à inquiéter les défenses adverses. Pour voir la première situation chaude de la partie, il faut attendre la 12ème. Dosseh Kossi, l’attaquant des « Robots rouges » hérite d’un ballon dans la surface de réparation, il tarde à armer sa frappe, le temps pour un défenseur de tacler le ballon dans ses pieds. A la 18ème, les « Show boys » de Kpalimé se procurent à leur tour  leur première occasion du match. Sur un coup franc, Raimi Djima était tout prêt d’ouvrir le score. Mais le coup de tête de l’attaquant de Gomido passe de peu à côté.

Après ces deux alertes, le match va perdre en intensité. Les deux équipes confondent vitesse et précipitation. Normal pour un début de saison où, il faut encore peaufiner les automatismes. Aucune des deux formations ne parviendra à ouvrir le score dans ce premier acte.

A la reprise, les deux clubs repartent sur le rythme de la fin de la première période. A partir de la 50ème, Dyto a essayé d’imposer son rythme mais heurte sur une défense rugueuse de Gomido. Toutefois, c’est Gomido qui se procure la première occasion de cette deuxième mi-temps à 56ème. Lancé entre deux défenseurs, Raimi parvient à  les éliminer mais n’a pu mettre de la puissance dans sa frappe facilement captée par Djehani N’guissan.

Le match s’équilibre, les occasions sont rares. Alors, l’entraineur de Dyto, Aboubakar Fofana décide de lancer Franck Mawuena en attaque. A 80ème minute, à la suite d’un centre, le nouvel entrant seul devant le but vide, place sa tête au-dessus du but gardé par Bedi Yovo.

Dyto va tout de même se procurer une dernière occasion dans le temps additionnel (90+2). Les « Robots  rouges » obtiennent un coup franc situé à la lisière de la surface de réparation. Mani D’appel  place superbement sa frappe mais Bedi Yovo s’envole pour claquer le ballon en corner. L’arbitre de la partie, Amédomé Vincentia sifflera la fin de la partie sur cette dernière occasion pour Dyto.

Pour Adika Koami, l’entraîneur  de Gomido c’est un résultat satisfaisant. « Nous sommes à l’extérieur et nous avons pris un point, c’est pas mal. Dyto était là pour attaquer et nous avons décidé de jouer en contre-attaque. Les deux équipes n’ont pas démérité », a-t-il fait savoir. « On a perdu deux points à domicile. On va prendre ce point, le championnat est encore long. On était venu pour gagner mais on est tombé sur une équipe costaud défensivement », a lâché, déçu Aboubakar Fofana, l’entraîneur de Dyto.

Attachment