Le Togo bat le Niger en amical à Agadir

Ce billet à été lu 28 fois

Debout, Bassa Djéri (G), Laba Fo-Doh,Ouro-Sama H.,Gbégnon Simon,Steve Lawson, Adébayor Shéyi
Accroupis,Atchou Franco,Djene Dako,M. Dossèvi,D. Womé,L. Atakora

Pour son premier match amical à Agadir, le Togo l’emporte (2-0) ce jeudi 31 août 2017 face aux Mena du Niger, sans trop forcer. Remaniée à près de 60%, l’équipe conduite par Claude Le Roy a eu une totale maîtrise de la rencontre. Ce match entre dans le cadre de la journée FIFA du 28 août au 05 septembre 2017

Womé Dové (26ème)  sur un centre de Laba Fo-Doh, puis Mathieu Dossèvi (49ème) à la conclusion d’une action menée par Laba Fo-Doh et Womé Dové, ont été les buteurs des Eperviers du Togo face aux protégés du technicien Ivoirien Zahoui François.  Ce dernier a d’ailleurs reconnu « la supériorité de l’équipe togolaise plus à l’aise techniquement et tactiquement » et qui a dominé de bout en bout le match, ne concédant que trois situations chaudes à l’adversaire.

Pourtant, en dehors du capitaine Emmanuel Adébayor (remplacé à la 46ème par Penil Mlapa), Djene Dakonam (sorti à la 46ème au profit de Kouloun Manklibè), Mathieu Dossèvi, Lalawélé Atakora et Womé Dové, Claude Le Roy a fait confiance à de jeunes et de nouveaux joueurs. Steve Lawson qui fête sa première sélection chez les Eperviers s’est montré solide à gauche comme à droite de la défense, des postes pourtant inhabituels pour ce milieu axial de Neuchâtel Xamas en Suisse.

Elom Nyavedji (18 ans) et pensionnaire du centre Planète Foot de retour d’un test à Nancy, Guillaume Yenoussi (19 ans) ont fait des entrées plutôt sans complexe aux côtés du jeune et solide défenseur central Ouro-Sama Hakim (20 ans, remplacé par Joseph Douhadji 46ème), Gbegnon Simon, Atchou Franco, tous ayant fait leur apparition chez les Eperviers sous Claude Le Roy.

Encore des déchets

« Nous avons fait un bon match et gagné. Cela fait plaisir, mais c’est le match contre le Bénin en mars 2018 qui est important. Nous devons donc continuer par travailler pour corriger les déchets car, il y en a beaucoup encore », a dit Emmanuel Adébayor à la fin du match. En effet, pour une quinzaines de situations chaudes qu’ils se sont procurées, les protégés du « Sorcier blanc » n’ont conclu que deux. Une situation devant laquelle Claude Le Roy ne semble pas paniqué, « on va continuer par travailler pour corriger ces défauts. Il y a une base qui se met en place, c’est une nouvelle aventure », a-t-il déclaré.

C’est surtout au milieu de terrain et en attaque dans le dernier geste que les joueurs pêchent encore énormément. Face aux Mena du  Niger, la palme d’or de l’imprécision va à Laba Fo-Doh et Atchou Franco. Mais Mathieu Dossèvi ainsi que Womé Dové ne sont pas non plus irréprochables dans ce match, où la défense par contre s’est montrée intraitable. Bassa Djeri Sabirou pour la première fois n’encaisse pas un but dans un match avec la sélection nationale.

Le 04 septembre, les Eperviers du Togo feront leur seconde sortie face au Malawi. Claude Le Roy pourra compter pour ce match sur Ihlas Bébou, le nouveau sociétaire de Hanovre en Bundesliga allemande.

Comme cinq autres pays africains, le Togo met à profit la journée FIFA du 29 au 05 septembre 2017, pour préparer ses prochaines échéances en éliminatoires de Coupe d’Afrique des Nations 2019.

Attachment