Eperviers : Le Roy « on est encore loin du compte »

Eperviers : Le Roy « on est encore loin du compte »

Ce billet à été lu 7 fois

Après la victoire face aux Comores, le sélectionneur des Eperviers, s’est exprimé. Le technicien français analysé avec lucidité la prestation de ses hommes et se projette sur le duel face à l’Algérie et l’avenir de la sélection.

 

 « On a fait une très bonne première mi-temps collectivement. On n’a pas marqué de  buts , après comme on a pas de maturité , pas d’expérience. On a peur qu’ils égalisent. On leur donne un pénalty sur une faute de jeunesse. Les joueurs ont un tout petit peu la trouille sur le terrain en se disant est ce qu’on va tenir le résultat ? On recule un peu. Ca c’est le manque d’expérience. On devient un peu frénétique, on perd des ballons trop vite. C’est tout ce qu’il faut gommer. Mais c’est ce que je dis ça va prendre du temps. C’est bien de pouvoir s’appuyer sur cette victoire. Quelque soit l’adversaire on sait qu’il y a plus de petites équipes. Ils ont posé des problèmes a beaucoup d’équipes dernièrement à nous en Tunisie (en novembre) avec notre effectif au complet. On avait été bien heureux d’égaliser à la dernière seconde 2-2. Donc il faut faire preuve d’indulgence de patience par rapport à cette équipe. Je suis sûr qu’on est sur le chemin qu’il faut prendre. Sur le moyen terme et le long terme. Sur le court terme ça être encore plus difficile. Bien évidemment on sait que les Comores à Marseille et l’Algérie à Blida sont deux mondes complètement différents, il  va falloir être prêt  à souffrir mais à jouer aussi. Si on va en Algérie en étant sûrs d’une défaite ce n’est pas comme  ça qu’on progresse.  Il faut qu’on aille en Algérie pour montrer quelque chose. Il y a  un symbole dans cette régénération c’est le petit Nya Vedji qui n’a jamais fait un match de  championnat de sa vie, jamais que j’ai trouvé dans un tournoi d’académie à Agoé. Il rentre et marque un but. Ça c’est une belle histoire. Il n’était jamais sorti du Togo. Il se retrouve là on n’a vu ses qualités athlétiques après son but il fait flip arrière saut périlleux. Ca veut dire que c’est un petit joueur mais un véritable athlète. Voilà on sait tout le boulot qu’il nous reste à faire. Ce que je disais aux joueurs,  il ne faut toujours pas se griser , rester humble parce qu’on sait  qu’on est très  loin du compte mais il faut savoir apprécier une victoire en match international »