Le Comex indigné par une position de Semass

Ce billet à été lu 27 fois

Le Col Guy Akpovy, lors d’un entretien avec la presse.

Le torchon brûle entre la formation de Tchaoudjo et le Comité Exécutif de la Fédération Togolaise de Football.

 Communiqué

A l’issue du match de la 14ème journée du championnat de première division disputé,  le dimanche 12  février 2017 à Sokodé entre SEMASSI FC et AS OTR, les dirigeants de SEMASSI FC ont refusé de verser à la Fédération Togolaise de Football (FTF), les ristournes du match comme prescrit par le Règlement financier de la FTF et révisé par convention  lors de la réunion avec les responsables de clubs et de ligues avant le démarrage du championnat national 2016-2017.

Il convient de rappeler que de nombreux clubs dont SEMASSI FC avaient saisi le Comité Exécutif de la FTF aux fins de revoir la répartition des ristournes comme cela avait été convenue avant le démarrage des championnats de première et deuxième divisions saison 2016-2017.

Le mercredi 08 février 2017, lors d’une rencontre initiée par le Comité Exécutif de la FTF avec les dirigeants de clubs en vue de convenir des conditions de la reprise des championnats après la trêve de l’intersaison et de la Coupe d’Afrique des Nations 2017, la question a été à nouveau évoquée. Le Comité Exécutif avait alors rassuré qu’elle apporterait une réponse à cette doléance après études de la question lors de ses séances plénières.

A l’issue des échanges du 08 février 2017, le Comité Exécutif qui posait comme préalable au versement de la tranche de la subvention aux clubs, l’établissement par chacun des clubs d’au moins 20 licences individuelles de joueurs conformément aux normes du Système Connect FIFA, a accepté de lever cette condition. Le vendredi 10 février 2017, les fonds ont été virés sur les comptes respectifs des clubs.

C’est donc avec une grande surprise doublée d’un sentiment d’indignation que le Comité Exécutif de la FTF a accueilli l’acte posé par les dirigeants de SEMASSI FC.

Le Comité Exécutif de la FTF a aussitôt saisi la Commission de Discipline de la FTF, pour statuer sur ce cas.

Le Comité Exécutif attache beaucoup de prix au respect scrupuleux  des décisions arrêtées d’un commun accord avec les responsables de clubs et de ligues et met en garde tous ceux qui seraient tentés par des diversions qu’ils s’exposeraient aux sanctions disciplinaires pouvant aller jusqu’à une exclusion pure et simple des championnats

Fait à Lomé, le 14 février 2017

Le Président

Lt-Col Guy Kossi AKPOVY