Gilles Sunu, la surprise

Gilles Sunu, la surprise

Ce billet à été lu 2 341 fois

Gilles Sunu ici sous les couleurs de la France

Gilles Sunu ici sous les couleurs de la France

Attendu par les fanatiques de la sélection nationale et fortement désiré par Claude Le Roy, Gilles Sunu vient de surprendre tout le monde.

Très peu misaient sur sa venue chez les Eperviers du Togo, mais Giloles Sunu vient de dire oui. « L’attaquant du SCO Angers en Ligue 1 française Gilles Sunu fera le déplacement de Lomé en octobre pour disputer les deux matches amicaux d’octobre à Lomé, précise le site officiel de la Fédération Togolaise de Football (FTF).

Actuellement indisponible pour cause d’une douleur au dos, le fils de l’ancien international togolais Sunu Mawuli a confié à Claude Le Roy qu’il sera prêt pour les matches d’octobre qui entrent dans les préparatifs du Togo pour la Coupe d’Afrique des Nations 2017. Le technicien français ratisse large en prévision de la participation du Togo à la CAN 2017.

Gilles Sunu emboite ainsi les pas à l’attaquant Peniel Mlapa de Bochum en D2 allemande. Ancien international espoir allemand, Peniel Mlapa a également décidé de rejoindre la sélection de son pays d’origine.

Formé au centre de la Berrichonne de Châteauroux, Gilles Sunu est passé par Arsenal, Derby County,  Evian-TG, Lorient avant d’atterrir au SCO Angers. Il compte à ce jour 133 matches chez les professionnels pour 14 buts inscrit.

Attaquant au style comparé à celui de l’ancien international attaquant français Thierry Henry, Gilles Sunu a disputé la finale du championnat d’Europe U17 en 2008  avec l’Equipe de France battue par l’Espagne. En 2008 il remporte la Coupe d’Europe U19 avec la France face à l’Espagne. En 2011, l’ancien pensionnaire du centre de Châteauroux a participé à la Coupe du Monde U20 en Colombie.

 

Attachment

1 Comment

    • AHIAKPOR

      22/09/2016

      SALUT à tous.

      Félicitations au monde sportif pour la miraculeuse qualification du TOGO à la prochaine CAN.
      Je suis persuadé que le professionnalisme de notre nouvel entraineur fera de l’équipe togolaise l’une des plus compétitives du continent.
      Toutefois je reste dubitatif quant à son obsession d’aller vers des « togolais » qui ne se reconnaissent pas comme tel. Les campagnes de qualification ont été animées par des joueurs togolais qui sont prêts à se donner totalement pour leur pays. Ils méritent donc selon moi de continuer et d’achever le travail, en compagnie éventuellement d’autres togolais qui se seraient révélés entre temps.
      L’équipe nationale est une affaire de patriotisme avant d’être une affaire de simples résultats comptables. Les américains et les chinois sont les premières puissances économiques du monde en étant invisibles en football. Nous avons forcément des domaines où il nous est possible de briller mondialement avec de vrais togolais.
      Ceci dit, que monsieur l’entraineur arrête de se transformer en « chercheur de togolais » et apprenne des schémas de jeu dans lesquels même les joueurs locaux peuvent se retrouver. Il sera apprécié à ce titre plutôt que de bricoler avec les nationalités pour obtenir des résultats, ce que n’importe quel entraineur peut faire. Il l’a d’ailleurs fait brillamment en RDC.
      A la prochaine CAN, nous voulons voir le meilleur gardien de but de notre championnat, le meilleur latéral droit, le meilleur latéral gauche, le meilleur libéro, le meilleur stoppeur, le meilleur milieux défensif, le meilleur milieu offensif, le meilleur buteur. C’est comme cela que nous pourrons motiver des talents dans notre championnat.

      Merci à tous