Pierre Lamadokou : « Pas question de reporter le démarrage »

Pierre Lamadokou : « Pas question de reporter le démarrage »

Ce billet à été lu 679 fois

Pierre Lamadokou, Secrétaire Général de la FTF

Pierre Lamadokou, Secrétaire Général de la FTF

Le Secrétaire Général de la Fédération Togolaise de Football (FTF) Pierre Lamadokou a expliqué ce mercredi à la presse sportive, « les mesures de dernières minutes » prises en vue de garantir le démarrage effectif du championnat de D1 ce dimanche 11 septembre.

A la date du mercredi 07 septembre, seule la formation de Sémassi F.C de Sokodé a accompli les formalités en vue de l’obtention des licences au profit de la totalité de ses joueurs.  Les autres clubs de D1 et D2, éprouveraient des difficultés pour remplir les conditions fixées pour l’établissement des licences des joueurs. On croyait dans ces conditions, que la reprise des championnats attendus depuis près de deux années, allait à nouveau être reportée. Mais suite à une requête du club Foadan de Dapaong, le Comité Exécutif a décidé d’aller à la rencontre des dirigeants de clubs pour échanger sur la question.

Des échanges, il ressort que la reprise du championnat de D1 est maintenue  au 11 septembre avec un fumant Dyto contre Maranatha à Lomé. Un moratoire couvrant la période de la première phase  est accordé aux clubs pour régulariser les licences qui seraient établies provisoirement pour les joueurs qui ne détiennent pas toutes les pièces d’identité leur permettant de rentrer dans le système d’informatisation mis en place avec le concours de la FIFA. Il faut une carte d’identité nationale ou un passeport pour pouvoir être pris en compte par le système.

« Un éventuel report de la reprise des championnats compromettrait le planning de la saison 2016-2017, la tenue du Tournoi de l’UEMOA ainsi que les préparatifs du Togo pour la CAN 2017 », a expliqué Pierre Lamadokou avant de donner des précisions sur les mesures prises en guise d’assouplissement pour faciliter l’établissement des licences.  « Les joueurs détenteurs d’une ancienne licence peuvent évoluer avec sils n’ont pas changé de club ; les joueurs ne disposant pas d’une ancienne licence peuvent se faire établir une licence collective pour le compte d’un club, sous la foi de leurs pièces d’identité et enfin, les joueurs mutés peuvent jouer avec leur ancienne licence en plus de leur contrat de transfert », a-t-il résumé.

La FTF qui a opéré sur le compte des clubs un virement d’une avance de 5 millions de francs sur un total de 15 millions dont 3 millions prélevés pour les déplacements des clubs de D1, a affirmé avoir pris toutes les dispositions en vue du démarrage effectif du championnat de D1 le dimanche 11 septembre 2016. Le Secrétaire général de la FTF a cité en plus de la subvention, une police d’assurance responsabilité civile, un dispositif à même de produire 500 licences par jour, la formation en cours des acteurs du football, la mise à disposition des clubs des textes régissant les compétitions nationales, la tenue d’un congrès ordinaire pour mettre en place les organes juridictionnels, un cahier médical pour les joueurs…

Pour finir, Pierre Lamadokou a indiqué que la FTF mettra à la disposition des clubs pour les championnats de D1 et D2, un ticket sécurisé. Les recettes brutes de la vente des tickets seront réparties comme suit : 50¨% pour les clubs, 45% pour la FTF et 5% pour les ligues régionales.

Leave a Comment

(required)

(required)