Tunisie-Togo : La CAF va s’assurer du plan de sécurité

Tunisie-Togo : La CAF va s’assurer du plan de sécurité

Ce billet à été lu 1 289 fois

Stade-Monastir-GlobalsportComme on pouvait s’y attendre, la Confédération africaine de football (CAF) n’a pas donné une suite favorable à la demande de délocalisation du match, formulée par le Togo. Mais l’instance continentale du football entend s’assurer que la Tunisie prend toutes les dispositions à cet effet.

Le 25 mars, les Aigles de Carthage reçoivent les Eperviers du Togo, pour le compte de la 3ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017. Le match aura lieu à Monastir. Une ville qui semble épargnée par les attaques terroristes qui ont endeuillé la Tunisie ces derniers temps.

Hantée par le drame de Cabinda qui a frappé le Togo en route pour la CAN 2010 en Angola, la Fédération Togolaise de Football (FTF) a sollicité auprès de la CAF, une délocalisation de la rencontre, ou en tout cas, une évaluation de la situation sécuritaire au tour de cette rencontre. En réponse, la CAF a indiqué que le match est maintenu à Monastir.

« Nous vous assurons que la situation sécuritaire à Monastir est maitrisée et la partie Tunisienne nous fournira également un plan de sécurité attestant que le match peut se jouer sans aucun problème », a indiqué le Secrétaire Général de la CAF à son homologue de la FTF.

Il faut rappeler que la CAF avait maintenu à Sousse la finale de la Coupe de la Confédération entre l’Etoile Sportive de Sousse et Orlando Pirates, le 29 novembre, soit juste quelques jours après les attentats de novembre qui ont endeuillé la Tunisie. Cette finale a été organisée de « manière exemplaire » par les autorités tunisiennes et la Fédération Tunisienne de Football (FTF), se félicite la CAF.

Monastir, est une ville côtière du Sahel tunisien, au centre-est de la Tunisie, située sur une presqu’île au sud-est du golfe d’Hammamet, à une vingtaine de kilomètres à l’est de Sousse et à 162 kilomètres au sud de Tunis.

Attachment