Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
 

FTF : Premières difficultés pour le Comité de normalisation

FTF : Premières difficultés pour le Comité de normalisation

Ce billet à été lu 1 061 fois

A gauche, Horacio Freitas, président du CN en concertation avec deux membres

A gauche, Horacio Freitas, président du CN en concertation avec deux membres

Mis en place à la suite de l’équipe conduite pendant 11 mois par Antoine Folly, le Comité de normalisation 2 connait ses premières difficultés. Rejet du projet des statuts et manque de finances risquent de handicaper la délicate mission à l’équipe du président Freitas Horacio.

Une correspondance adressée au Comité de Normalisation depuis le 22 décembre 2015, douche l’optimisme des fanatiques du football togolais. Dans sa lettre signée par le Secrétaire Général par intérim, Markus Kattner, la FIFA retoque le projet de statuts adopté par le Comité de Normalisation et adressé aux membres dans la perspective du congrès extraordinaire, malgré un avertissement de la FIFA, en date du 16 décembre.

« Après analyse du contenu du Projet de Statuts (…) nous regrettons de devoir vous informer qu’il ne répond pas aux exigences de la FIFA », écrit Markus Kattner à son homologue du C.N du Togo, Yves Bété. Deux motifs expliquent cette position de l’organisation mondiale du football.

« La nouvelle composition du Congrès de la FTF ainsi que certaines provisions allant à l’encontre du principe d’indépendance de la FTF », souligne la lettre de la FIFA.

La FIFA renvoie le Comité de Normalisation au projet de textes adopté sous Antoine Folly , et largement rejeté par les membres lors d’un Congrès en novembre 2015.

Autre souci pour la FTF, le manque d’argent pour financer son programme. « …la FIFA a déjà élaboré une ébauche de statuts qui a été le fruit de deux séances de travail menés sur place en 2015 et réunissant la grande majorité des acteurs du football togolais ainsi que d’autres intéressés. Dans ce contexte, nous désirons ainsi insister sur le fait que toute nouvelle ébauche de vos statuts devra être basée sur l’ébauche finalisée par la FIFA cette année », affirme l’instance mondiale du football.

Sur les questions de finances, tout en affichant un optimisme de voir la situation évoluer, la FIFA somme dans sa lettre du 16 décembre, le Comité de Normalisation de revoir sa copie.

« Nous avons également pris note de la demande de financement du comité de normalisation à laquelle il ne nous est pas possible de répondre favorablement », souligne le S.G de la FIFA avant de poursuivre, « comme vous le savez peut-être, les financements de la FIFA sont bloqués actuellement du fait des problèmes rencontrés sur place liés aux saisies d’huissier ».

Toutefois ajoute la lettre, « nos services sont en contacts avec KPMG Togo afin de résoudre les difficultés. Seulement alors, il sera possible de prévoir une éventuelle aide, mais il faudra certainement revoir le bien fondé des dépenses envisagées et leur montant ».

Autant de difficultés qui risquent de compromettre le respect du mandat du nouveau comité, qui doit prendre fin au 15 février.