Togo-Ouganda : La vérité entière sur l’absence d’Agassa

Togo-Ouganda : La vérité entière sur l’absence d’Agassa

Ce billet à été lu 4 061 fois

Tom Saintfiet, sélectionneur du Togo

Tom Saintfiet, sélectionneur du Togo

Le portier titulaire des Eperviers du Togo, Agassa Kossi ne fera pas le déplacement pour la double confrontation contre l’Ouganda.  Alors que les confidences partielles d’un membre du staff technique de la sélection suscitent une polémique au sein des supporters, un proche du portier de Reims, livre une autre version. Cette dernière est confirmée de source proche de la Fédération Togolaise de Football (FTF).

Selon la version livrée à certains confrères par le sélectionneur adjoint Jean-Paul Abalo, Agassa Kossi aurait rejeté la convocation pour cette double confrontation dans le cadre du dernier tour préliminaire de la Coupe du monde 2018. La raison, le portier international togolais du Stade Reims n’aurait pas apprécié que le sélectionneur national qui n’a pas daigné prendre de ses nouvelles quand il était blessé, le convoque sans autre forme de discussions sur son état de forme. Une version qu’un proche du joueur juge partielle.

« Agassa n’a pas été convoqué dans le délai des 15 jours pour le match contre l’Ouganda. Le coach ne l’avait pas non plus appelé à cet effet », nous a confié un proche du joueur. Une version confirmée par le Directeur de la communication de la FTF, Hervé Agbodan. « C’est vrai que Kossi Agassa ne figurait pas sur la liste initiale de Tom Saintfiet. C’est plus tard, alors que le délai des 15 jours était passé, que le sélectionneur a demandé qu’on lui envoie une convocation », a-t-il expliqué.

Selon nos informations, c’est seulement quand Tom Saintfiet s’est rendu compte que Cédric Mensah est en convalescence et qu’il risque de ne pas pouvoir assurer, qu’il a demandé qu’on fasse appel au titulaire au poste. « Agassa Kossi n’a certainement pas apprécié qu’on le prenne pour une roue de secours », nous a indiqué une source proche de la FTF. Une belle gaffe de Tom Saintfiet et de son adjoint Assogba Yaovi, qui risque de compliquer la partie à la sélection togolaise face à son homologue ougandaise particulièrement motivée.

Agassa Kossi n’a pas encore joué au sein de la sélection nationale depuis l’arrivée du technicien belge. La faute à un clash entre les deux hommes suivi plus tard d’une série de blessures. Mais au niveau de la FTF, on rassure que plus rien n’oppose le principal atout des Eperviers dans les buts et le sélectionneur belge.

Les Eperviers du Togo accueillent l’Ouganda le 12 novembre, avant de faire le déplacement de Kampala le 15.

5 Comments

      • Prudence

        21/05/2017

        MATSUMOTO est réellement un immense écrivain. Il est vrai que « Tokyo Express » est un chef-d’oeuvre. S’il vous a plu, je vous conseille la lecture de « Un endroit dibonet&rssp;&raquc;, vous y découvrirez le génie de cet auteur à l’esprit descriptif incomparable et unique. Un génie du policier psychologique. Je suis très curieux de connaître ses autres ouvrages, vous me donnez l’envie de m’y replonger. 

        Reply
    • Odilon

      29/11/2015

      C’est que, il a de désordre dans
      le football togolaise

      Reply

Leave a Comment

(required)

(required)