Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
TOGO - Foot

Le médiateur Sepp Blatter a réussi son pari dans le contentieux entre image en couleurla FTF et la CAF, ce jour à Zurich. C’est donc dans la joie que les supporters des Eperviers ont accueilli, la nouvelle du principe de la levée de la sanction de la CAF contre le Togo. Une sanction prise suite au retrait du Togo de la CAN 2010, suite à la fusillade de la délégation togolaise à Cabinda.

 

 

 

Une agression armée qui a occasionné deux morts et de nombreux blessés. Voici le communiqué à cet effet

Accord trouvé entre la CAF et la fédération togolaise au sujet de la CAN

Dans la procédure de médiation initiée par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), la Confédération Africaine de Football (CAF) et la Fédération Togolaise de Football (FTF), réunies aujourd’hui 7 mai 2010 au siège de la FIFA, ont trouvé un accord concernant le différend qui les opposait après que le comité exécutif de la CAF a décidé d’exclure la FTF des deux prochaines éditions de la Coupe d’Afrique des Nations. La FTF avait interjeté appel devant le TAS et les parties se sont rencontrées en présence de Joseph S. Blatter (en sa qualité de médiateur enregistré auprès du TAS) afin de résoudre ce différend. Un accord a été trouvé et le président de la CAF a accepté de demander au comité exécutif de la CAF de lever la sanction. Dans le même temps, la FTF a reconnu qu’elle n’avait pas communiqué à la CAF son retrait de la Coupe d’Afrique des Nations, Angola 2010 conformément au règlement de la compétition et que la décision prise le 30 janvier 2010 par le comité exécutif de la CAF avait été conforme audit règlement de la compétition. « Je suis ravi que nous ayons pu trouver une issue favorable pour les deux parties. La victoire, aujourd’hui, est celle de l’ensemble de football, et en particulier du football africain. Cela montre qu’il est possible de résoudre des conflits internes à la famille du football et de trouver des issues favorables pour toutes les parties prenantes et notamment les joueurs », a commenté le Président de la FIFA à l’issue de la réunion. « Eu égard à l’aspect fortement émotionnel entourant cette affaire, les parties se sont efforcées de trouver une solution raisonnable afin de clore le dossier. C’est une bonne nouvelle pour les joueurs de l’équipe togolaise ainsi que pour le TAS qui a pu trouver une issue favorable à cette médiation », a ajouté Matthieu Reeb, secrétaire général du TAS.

Share